top of page

Réponses au témoignage diffamatoire diffusé par radio France Bleu du 25 septembre 2020.

Updated: Nov 5, 2021



Dans la triste ambiance de ce que l'on qualifie d'agribashing , nous les agriculteurs sommes responsables de tous les maux de notre société, nous sommes obligés de nous justifier continuellement.

Le 25 septembre 2020 lors d'une émission matinale de radio France bleu,

Un témoignage diffamatoire d'une habitante riveraine de la ferme, identifiée durant l'émission uniquement par son prénom "Armelle" , a été diffusé.

Le sujet était sur les suites de l'incendie de Lubrizol ; le principe de l'émission est de prendre en directe des "témoignages" d'auditeurs. Dans ces conditions l'antenne est ouverte à tous les

débordements , bien que sans rapport avec le sujet , une auditrice à mis en accusation nos pratiques agronomiques liées à la protection des cultures fruitières.

 

Conduite culturale de nos productions arboricoles ( pommiers, poiriers, pruniers )



80 % de notre verger est en agriculture biologique ou en conversion.

Les parcelles proches des habitations sont en agriculture biologique pour le hameau de Ratiéville, et en conversion 3ème année pour le hameau des Authieux.


PARCELLAIRE BIO PAC 2020
.pdf
Download PDF • 2.56MB


CERTIFICAT ECOCERT 2020
.pdf
Download PDF • 604KB


 


Dans le cadre de l'agriculture biologique, ou en conversion les produits de protection des plantes sont par définition des produits organiques ou minéraux , il n'y a sur ces parcelles aucune pulvérisation de produit de synthèse.


Concernant le matériel d'application utilisé; l'appareil utilisé est homologué contre la dérive .

Nous utilisons un pulvérisateur à flux tangentiel afin que les bouillies de pulvérisation de sortent pas de la parcelle, de plus un réseau dense de haies cloisonne chaque verger.



 



Concernant le rythme des applications il correspond à la norme conseillée en production biologique. Dans notre cas nous pratiquons la réduction des doses homologuées que nous compensons par des applications supplémentaires d EXTRAIT FERMENTES de consoudes ,d'orties de fougères ou de décoction de prêles . Ces extraits sont fabriqués sur la ferme ,ce

sont des fermentations naturelles classées par la législation en PNPP ( préparations naturelles peu préoccupantes).


Ce qui importe est la dangerosité des matières actives utilisées, le nombre de passages n'a pas d'importance. Comme pour l'homme, si l'on utilise des infusions de plantes pour se soigner ou un médicament constitué de molécules chimiques , bien évidemment le nombre de prises ne sera pas le même.


On peut considérer que l'ensemble de ces pratiques arboricoles s'inscrit pleinement dans des objectifs d'agriculture durable, sans danger pour l'environnement au sens le plus large.



 

Concernant les conséquences de notre activité sur l'entomofaune.

Les hêtraies ont été renouvelées pour maintenir le paysage dans les années 1980 , ensuite progressivement l'ensemble de la ferme a bénéficié d'une politique active de replantation de haies ( aujourd'hui 6 km sont installés) . La séquence de ces haies a été mis en place avec le C.A.U.E. et une étude sur la biodiversité induite par les haies a été faite pour suivre l'évolution

bénéfique sur les populations d'insectes . Un modèle de haie adapté à l'arboriculture a été proposé.


Le rucher de la ferme est situé à proximité immédiate des vergers il est constitué de 35 ruches qui participent à la pollinisation de nos cultures. Ce rucher est particulièrement productif au printemps au moment de la floraison des fruitiers .



 





Dans le cas présent, le témoignage de notre voisin est diffamatoire, c'est le contexte actuel d'hypersensibilité sur la question agricole, alimenté par les médias qui pousse les personnes à ces dérives.

C'est regrettable notamment lorsque l'on s'attaque, par ignorance, à des pratiques agronomiques vertueuses.

Nous communiquons largement sur nos techniques et nos avancées agronomiques, lire les pages dédiées de ce site ou de notre blog.



Si vous avez des inquiétudes ou des questionnements n'hésitez pas à nous contacter.




Benoist Leforestier

agriculteur responsable de la ferme des Authieux.



 

SUITES & FIN au 05 novembre 2021


Le tribunal correctionnel de Rouen est seul capable de reconnaître le caractère diffamatoire de propos diffusés à la radio.


Il a donc été nécessaire dans un premier temps, de faire consigner les propos de Mme Armelle par un huissier de justice.


Ensuite, sans réponse à nos demandes d'une conciliation directe avec Mme Armelle, il a été nécessaire d'entamer une procédure devant la justice.


Finalement un accord a été obtenu avec le concours des avocats respectifs, dans le but d'une conciliation à l'amiable, toujours plus profitable aux bons rapports de voisinage.


Cet accord prévoyait une visite sur la ferme des Authieux de Mme Armelle et de nos avocats , afin de lever les aprioris envers notre activité.


Un communiqué rédigé et signé par Mme Armelle reconnaissant l'absence de nuisance chimique de la part de la ferme des Authieux sur l' environnement a été obtenu .



Un affichage en mairie sur le panneau " d'opinion libre" de ce communiqué a été réalisé le 04 novembre 2021. Cet affichage met fin à la procédure, la plainte envers Mme Armelle est retirée .




Comments


bottom of page